Reconnaissance des buts d'un agent à partir d'une observation partielle de ses actions et des connaissances stratégiques de son espace de décision

Présentation de mémoire de maîtrise
  • Quand ? 13/12/2016 à partir de 13:00 (America/Montreal / UTC-500)
  • Où ? Au local D4-2011 de la Faculté des sciences
  • Nom du contact
  • Participants Thierry Christian Kuate Kengne, étudiant à la maîtrise en génie logiciel, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke
  • Ajouter l'événement au calendrier iCal
RÉSUMÉ : La capacité de reconnaître les intentions des autres est une composante essentielle non seulement de l'intelligence humaine, mais aussi de l'intelligence artificielle dans plusieurs domaines d'application. Pour les algorithmes d'intelligence artificielle, reconnaître l'intention d'un agent à partir d'une observation partielle de ses actions demeure un défi de taille. Par exemple, dans les jeux de stratégie en temps réel, on aimerait reconnaître les intentions de son adversaire afin de mieux contrer ses actions futures. En domotique, on voudrait une maison capable de comprendre et d'anticiper les intentions de ses habitants pour maximiser leur confort et les assister dans leurs activités quotidiennes. Dans le domaine de la sécurité informatique, un outil de détection des intrus doit pouvoir observer les actions des usagers du réseau et déceler ceux qui ont des intentions malveillantes.
Ce mémoire de maîtrise propose d'aborder ce problème sous observabilité partielle par adaptation des méthodes utilisées dans l'analyse grammaticale probabiliste. L'approche probabiliste considérée utilise une grammaire hors contexte de multi-ensemble partiellement ordonnée et considère la poursuite de plusieurs buts simultanément, ordonnés ou non. Cela revient donc à faire de l'analyse grammaticale probabiliste avec plusieurs symboles de départ.
Membre du jury, présidente rapporteuse : Hélène Pigot, professeure, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke
Membre du jury, codirecteur de recherche : Froduald Kabanza, professeur, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke
Membre du jury, codirecteur de recherche : Richard St-Denis, professeur, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke
Membre du jury, évaluateur interne : Gabriel Girard, professeur, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke
Toutes les personnes intéressées sont cordialement invitées.