Maison intelligente : Résultats du monitorage de la routine aux domiciles des personnes âgées

  • Quand ? 18/03/2016 de 10:30 à 12:00 (America/Montreal / UTC-400)
  • Où ? Au local D4-2011 de la Faculté des sciences
  • Nom du contact
  • Participants Conférencier : Maxime Lussier, Psy. D., Ph. D., neuropsychologue
  • Ajouter l'événement au calendrier iCal
RÉSUMÉ : De nouveaux outils doivent être développés pour dépister rapidement les troubles cognitifs et ainsi permettre la mise en place d’interventions précoces. Dans cette optique, la maison intelligente présente de nombreux avantages intéressants, dont une prise de mesures en continu dans le milieu de vie de la personne âgée.

Vingt personnes âgées vivant dans la communauté ont été recrutées. Les participants étaient tous âgés de 70 ans sur (m = 81 ans), avaient un score de 25 et + au Mini-Mental, et avait une autonomie de modérée à complète (GIR 4-6). On a demandé aux participants d'esquisser leur routine quotidienne (heures auxquelles ils se réveillent, mangent, se douchent, etc.). Un ensemble de 11 capteurs (mouvement, contact, et électriques) ont été installés, pendant 5 à 12 mois aux domiciles des participants. Nous avons calculé la routine la plus probabiliste pour chaque activité de la vie quotidienne (AVQ), et ce, uniquement sur la base des données des capteurs, avec un minimum d'apriori.

Résultats: Pour l'ensemble des AVQs, la routine rapportée et la routine mesurée corrélaient fortement, r(113) = 0,978, p <.001. De plus, des corrélations significatives ont été observées respectivement pour chaque AVQ, et ce, malgré une variabilité intersujet modérée (réveil: r(19) = 652, déjeuner: r(18) = 652, habillage/douche: r(19) = 819, diner: r(20) = 534, souper: r(20)= 0,550, coucher: r(20) = 485).
Conclusions: Les résultats ont montré qu'une technologie simple, non intrusive et à faible coût peut identifier de façon robuste la routine des personnes âgées. Les analyses suivantes visent à démontrer comment les technologies d'assistance peuvent détecter un comportement anormal chez les personnes âgées vivant un déclin cognitif.
Toutes les personnes intéressées sont cordialement invitées.