FACILITER L’UTILISATION DE L’INFORMATIQUE PAR LES PERSONNES ÂGÉES AU MOYEN DE LA COMMUNICATION ÉMOTIONNELLE

Soutenance de thèse
  • Quand ? 16/08/2018 à partir de 14:00 (America/Montreal / UTC-400)
  • Où ? Au local D3-1058 de la Faculté des sciences
  • Nom du contact Andre.Mayers@usherbrooke.ca
  • Participants Wathek Bellah Loued, étudiant au doctorat en informatique à l’Université de Sherbrooke
  • Ajouter l'événement au calendrier iCal

RÉSUMÉ : Les personnes âgées éprouvent souvent des difficultés à interagir avec les ordinateurs, en partie à cause du manque de maîtrise des moyens d’interactions classiques, tels que la souris et le clavier. Les interfaces tactiles, plus faciles à prendre en main, ne facilitent pas toujours les interactions. Ces aléas, liés à l’interaction avec les ordinateurs mènent vers un rejet de la technologie. Des études montrent que les agents virtuels sont acceptés par les personnes âgées et constituent une alternative aux moyens d’interactions classiques. Cette recherche a pour but de faciliter l’interaction avec la technologie à travers la communication
émotionnelle. Une application utile aux personnes âgées est conçue, un agent virtuel émotionnel y est adjoint pour en tester l’acceptabilité et l’utilisation par les personnes âgées. Utilisant le cadre de la recherche participative, 34 personnes âgées ont conçu un calendrier interactif en privilégiant les modes d’interaction tactiles et avec agent virtuel. Un modèle émotionnel est intégré à l’agent virtuel qui lie 3 composantes émotionnelles différentes, (1) la personnalité (2) l’humeur et (3) l’émotion issue des événements reçus. Deux expérimentations ont été organisées pour valider l’utilisation du calendrier et de l’agent virtuel auprès de 4 personnes âgées. Les expérimentations se sont déroulées au domicile de quatre aînés, respectivement sur une période de 12 semaines et d’une semaine. Les résultats montrent que l’interaction avec l’agent virtuel émotionnel est plus agréable que l’interaction tactile. Les personnes âgées sont attirées par l’agent virtuel durant les interactions.