COMPOSITION DE COMPOSANTS DYNAMIQUES BASÉE SUR DES DESCRIPTIONS DE LEUR COMPORTEMENT

Soutenance de thèse
  • Quand ? 08/05/2018 à partir de 15:30 (America/Montreal / UTC-400)
  • Où ? Au local D4-2011
  • Participants Masoud Barati, étudiant au doctorat à l’Université de Sherbrooke
  • Ajouter l'événement au calendrier iCal

RÉSUMÉ : Cette thèse propose des solutions à quatre nouveaux problèmes issus d'un cadre général de composition horizontale de comportements modélisés à l'aide de systèmes à transition. Ce dernier permet la réalisation d'un nouveau comportement à partir d'un ensemble de comportements prédéfinis, à travers la synthèse d’un contrôleur qui délègue chacune de ses actions à un comportement prédéfini pour son exécution. Dans cette thèse, les comportements sont associés à des composants logiciels, comme des services Web, à des composants matériels, comme des objets connectés, ou à des agents. De plus, une composition est constituée d'un contrôleur et des comportements avec lesquels il interagit pour réaliser un comportement désiré, par exemple celui d'un nouvel agent. Dans le premier problème, les comportements sont soumis à des contraintes temps réel. La synthèse de contrôleur s'exécute en utilisant les mêmes algorithmes que ceux du cadre général. Toutefois, deux étapes additionnelles sont nécessaires. L'une pour modéliser les interactions entre les comportements et le contrôleur dans une boucle de rétroaction. L'autre pour vérifier si la boucle de rétroaction est sans interblocage dans toutes ses exécutions considérant l’ensemble des contraintes temps réel. Le deuxième problème concerne l'assemblage de compositions. Contrairement au cadre général qui utilise des systèmes à transition comme formalisme de modélisation dans un contexte de contrôle purement monolithique, l'approche retenue suggère, d'une part, d'utiliser un calcul de processus comme formalisme pour représenter tous les éléments de la boucle de rétroaction et, d'autre part, d'effectuer un contrôle modulaire c’est-à-dire de combiner des contrôleurs à l'aide d'opérateurs du calcul de processus pour obtenir un contrôle global. Le troisième problème est une extension du problème de la synthèse de contrôleur lorsque les actions des comportements possèdent des attributs qualitatifs ou quantitatifs et que les actions du comportement désiré sont exprimées sous la forme de préférences. La composition horizontale de comportements basée sur des préférences permet de réaliser un nouveau comportement qui ne pourrait l'être autrement. Enfin, le dernier problème est celui de la formation d'une équipe d'agents la plus robuste possible et à moindre coût. Il est formulé comme un problème de programmation linéaire multiobjective en nombre entier. Premièrement, il s'agit de trouver un ensemble de compositions, chacune réalisant le même comportement désiré tout en satisfaisant au mieux ses préférences. Deuxièmement, l'ensemble des agents impliqués dans les compositions forment une équipe qui survit aux pannes d'un ou plusieurs agents.

LANGUE DE PRÉSENTATION : Anglais

Membre du jury, président rapporteur : Luc Lavoie, professeur, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke

Membre du jury, directeur de recherche : Richard St-Denis, professeur, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke

Membre du jury, évaluateur interne à l’Université de Sherbrooke : Marc Frappier, professeur, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke

Membre du jury, évaluateur interne à l’Université de Sherbrooke : Froduald Kabanza, professeur, Département d’informatique, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke

Membre du jury, évaluateur externe à l’Université de Sherbrooke : Stefan Bruda, professeur, Department of Computer Science, Bishop’s University

Toutes les personnes intéressées sont cordialement invitées.